Les feuillets de Mineabel

Spasmophilie - trauma - eczéma - allergie au latex - respiration - acupuncture - Arthrite - gluten - céréales - neurosciences..... Site principal : www.spasmophilie-et-organe-peau.be

05 novembre 2007

Bypass gastrique : risques à long terme ?

Bypass gastrique : risques à long terme – danger !

Une personne de ma famille s’est fait opérée et  a donc fait placer un « bypass ». Cette personne a 34 ans et pesait 106 kg pour environ 1,60m. L’opération s’est bien passée.

Nous sommes maintenant quelques mois plus tard et elle vient de se faire hospitalisée pour occlusion intestinale.

Après lui avoir rendu visite en clinique, je suis stupéfiée de son ignorance quand au détail de l’opération du « bypass ». Elle pensait qu’on n’avait touché qu’à l’estomac !

Là, je ne comprends pas du tout comment se sont passé les renseignements avec le médecin qui a fait l’opération ?

L’a-t-on bien informée ?  Vu qu’elle est peu instruite. Une proie idéale en fait. Ou n’a –t-elle compris que la moitié ?

Ce qui me décide donc à écrire ces quelques mots. Voici ce que je pense :

Vous les gens enveloppés, avez de réelles difficultés à gérer votre alimentation et à réaliser un équilibre. De là, votre désir de cette opération, car pensez-vous, elle va régler pour vous votre incapacité à faire un compromis dans votre alimentation.

Mais en vérité, c’est l’opération qui va vous plonger à long terme dans le déséquilibre le plus total. Et dès lors si vous ne pouvez apprendre à gérer l’alimentation vous allez droit sur des catastrophes.

Pour info, la prise de vitamines B en supplément, est irritante pour l'estomac et l'intestin jusqu'à les brûler.  On ne peut donc prendre ces vitamines en permanence. Votre médecin vous l'a-t'il dit ?

D’abord il vous faut prendre garde des beaux sites d’information médicale trouvés sur Internet. Les firmes pharmaceutiques et médicales sont passé maîtres dans l’art de la publicité afin de rendre beau, enviable ce que l’on veut bien vous montrer et minimiser et réduire les conséquences et les camoufler ou les omettre. Il faut donc apprendre à lire l’Internet et aussi se méfier des forums.

Quelques sites qui listent les conséquences du « bypass » :

Il est malheureux que l’on ne détaille pas plus chaque possibilité de conséquence de cette opération et que l’on ne l’explique en termes plus compréhensibles pour des gens non scientifiques.

Avant de faire cette opération dites-vous bien qu’elle est irréversible et qu’elle est en vérité une véritable mutilation des organes vitaux – c’est pas une mutilation de peau, ou de sein, ou d’un visage, tout ce qui est secondaire à la vie, mais bien une mutilation d’organes indispensables à la vie.

Epuisez donc avant cette opération, toutes les autres possibilités existantes : comme un vrai régime médical sous surveillance d’un médecin reconnu et officiel. Ces régimes draconiens  seront toujours moins contraignant que ce que vous allez vivre après le « bypass » et ils fonctionnent en général si vous les suivez bien.

J’aimerais d’abord donner ici un bon texte pour les occlusions intestinales et vous comprendrez quel risque vous courrez avec ce problème au sujet de vos intestins :

http://www.france5.fr/sante/maladie/W00479/12/ 

Extrait :

Enfin, le troisième engendre une occlusion par strangulation. L'intestin se retrouve coincé dans une hernie - un trou dans la paroi abdominale -, ou dans ce que l'on appelle une bride, sorte de petit filament qui se tend entre la paroi de l'abdomen et l'intestin. C'est en fait un tissu cicatriciel résultant d'une intervention chirurgicale, après appendicite, par exemple. Il arrive alors que l'anse intestinale se torde autour d'une bride, provoquant une occlusion. 

C'est de loin la forme la plus fréquente. Il s'agit même d'un véritable enjeu de santé publique car chaque personne opérée du ventre peut un jour ou l'autre faire une occlusion sur bride. 

L'occlusion intestinale est une véritable urgence médicale, qui nécessite une hospitalisation extrêmement rapide. L'opération s'avérant souvent la seule solution pour y remédier. 

A l'issue de l'opération, le patient peut retourner à une vie normale. Enfin presque... Car en fait, c'est un vrai cercle vicieux : chaque opération de l'abdomen entraînant la formation d'une bride, elle augmente par la même occasion le risque pour le patient d'être à nouveau sujet à une occlusion... C'est ce qui est arrivé à Emmanuelle : opérée d'une péritonite à 18 ans, elle a enchaîné une douzaine d'occlusions en à peine cinq ans... 

J’espère qu’on vous avertit de ce risque avant l’opération ?

J’espère que la personne de ma famille ne va pas enchaîner opération sur opération. Elle a une belle cicatrice de 30 cm sur le ventre et est sous morphine.

J’aimerais vous dire aussi que lorsque le « bypasss » est installé et que inévitablement vous êtes projeté dans une situation de manque puisque dans l’impossibilité dorénavant d’assimiler B12, Ca, Fer, etc….vous serez donc obligé de procéder par supplémentassions artificielles. Et,…c’est là que le bas blesse !!!!!

(une parenthèse : avez-vous bien calculé combien cela allait vous coûter par mois et ceci à vie ?).

En effet, je vous demande de bien vouloir lire ici les informations sur les minéraux quand vous les prenez sur une longue période de temps (c’est mon expérince) :

-          http://www.spasmophilie-et-organe-peau.be/Effets-secondaires-mineraux-calcium-potassium-mg.htm

-          http://www.spasmophilie-et-organe-peau.be/Spasmo-organe-peau-mineraux.htm - prenez bien garde à la fameuse Loi de Loeb.

Petite note supplémentaire :

-          le calcium et le potassium sont deux opposés et ils travaillent à tour de rôle : le calcium constipe tout à fait et le potassium c’est l’inverse et peut même irriter et brûler les intestins. Mais si votre prise de calcium sur une longue échéance vous constipe, vous avez la possibilité de l’échanger un certain temps par le potassium qui va le diluer. Mais avez-vous demander au médecin si au lieu de suppléments il ne vaut pas mieux manger des fruits ?

-          A noter aussi : la prise de Vitamines B12 et les autres vit B est également très irritante pour les intestins.

Il est difficile d’équilibrer la prise de minéraux sur un long terme et il faut être très vigilant pour les absorber en équilibre.

La véritable solution, c’est les prendre en petites quantités mais pas tous les jours. Il faut des passages à vide et il faut pouvoir inverser leurs effets respectifs si l’on sent que l’on bascule vers un déséquilibre de l’un ou de l’autre.

Prenez garde, encore une fois que de la publicité POUR les compléments alimentaires sans mises en garde des effets secondaires !  Et pourtant, les minéraux sont dangereux !

Et aucun médecin ne vous mettra en garde sur le long terme car jusqu’à maintenant cela ne s’est jamais fait comme observation et étude (sur le long terme) et cela relève d’étude complexes et très élaborées et certains centres de recherches planchent sur ces sujets très complexes d’observations. On ne peut donc pas vous affirmer on confirmer quoi que ce soit.

La supplémentation artificielle régulière est donc dangereuse car effets mal connus et sous-estimés. Attention donc !!!!!

Voilà mes quelques pensées. J’espère attirer l’attention des lecteurs et lectrices afin que tous vous puissiez être méfiants et prudents.

De plus je suis très perplexes quand à vos vieux jours ?  Car nos organes sont notre réserve, notre support et notre soutien quand on vieillit et étant vieux lorsque certaines parties du corps tombent faibles et malades, d’autres parties du corps prennent le relais et nous maintiennent en vie.  Qu’en sera-t-il de vous puisque étant dans un déséquilibre permanent avec le bypass ?  Comment être solide devant la vieillesse ?  De combien d’années vous aura-t-on écourté votre vie ?   L’avenir dira si je suis pessimiste ou si votre bypass sera un calvaire dans vos vieux jours ?

Bonne chance !

Petite note qui donne à réflchir : vu sur ce site : http://www.sfvb.org/vitb1.html  au sujet de la vitamine B1 - son rôle biologique : extrait :

"Le cerveau et le système nerveux central puisent leur énergie principalement dans l’oxydation du glucose. Or la vitamine B1, par ses rôles de cofacteurs enzymatique, conditionne la production d’énergie par cette voie ; le déficit se traduira donc par des dysfonctionnements neurologiques.

Pour cette même raison, le cœur et le myocarde sont très sensibles au carences en thiamine.

Enfin, sans thiamine l’appétit disparaît pour faire place à l’anorexie."

Attention justement à cette dernière phrase ! Si vous ne pouvez dorénavant plus bien absorber les vitamines B, attention de ne pas tomber dans l'anorexie. Cela serait un comble !

Att

Posté par Mineabel à 22:07 - 9.2) Bypass gastrique : risque à long terme ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Merci

    Votre commentaire me paraît tout à fait salutaire. J'ai remarqué que certains médecins sont un peu trop empressés à proposer le bypass comme solution quasi miracle. En fait, on en arrive à se demander si ce n'est pas qu'une question de "gros sous". Celui que j'ai vu a demandé 2000€ pour sa prestation à mon amie qu'il a opéré!! Il vous parle bien plus "des 20 années d'esperance de vie" que vous allez gagner que des problèmes que vous risquez d'avoir à long terme!! Merci donc pour votre article, il nous rappelle à la realité.

    Posté par Taarna, 12 août 2012 à 22:13

Poster un commentaire